Le lifting médical dans la chirurgie des rides

Lorsque l’on vieillit, les muscles s’atrophient, la graisse fond et la peau se relâche. En résulte un visage creusé et de plus en plus marqué au fil des ans.

Grâce à la palette de soins utilisée pour le lifting médical, il est possible de combler ces creux, de traiter les rides ainsi que le relâchement de la peau afin de redonner au visage toute sa jeunesse. Le lifting médical regroupe plusieurs techniques de chirurgie des rides pouvant s’utiliser séparément ou en association. L’intérêt est de pouvoir proposer un programme véritablement personnalisé en fonction des possibilités et des attentes de chaque patient.

Le principe : repositionner les muscles, la peau, et la masse graisseuse afin de reconstituer au plus près le visage tel qu’il était dans sa jeunesse. Lors de la consultation, le patient apporte des photos de lui, jeune, qui servent de base pour le praticien. Grâce à ces photos, il pourra déterminer le travail à réaliser pour refaire le chemin inverse du vieillissement.

Ainsi, le lifting médical permet de retrouver en quelque sorte la jeunesse originelle du visage tout en conservant son expression naturelle. C’est ici le principal intérêt du lifting médical, contrairement au lifting chirurgical qui consiste à couper puis retendre la peau. D’autre part le lifting chirurgical ne permet pas d’obtenir des résultats sur le décolleté aussi satisfaisants qu’avec le lifting médical.

Les techniques du lifting médical pour la chirurgie des rides :

Le lipo-filling ou lipo-autogreffe : injection de sa propre graisse pour redonner du volume aux pommettes, aux joues, au menton, à la bouche, aux mâchoires et combler les sillons.

Le remaillage aux fils d’or ou fils crantés : pour l’ovale du visage et le cou.

La lipoadipectomie : pour le double menton, les bajoues, les poches sous les yeux, les sillons marqués, les poches sous les yeux et les paupières inférieures.

Quelle solution pour faire disparaitre les rides ?
Le lipo filling dans la chirurgie des rides