La chirurgie des rides avec les injections de toxine botulique

Publié le : 29 septembre 20202 mins de lecture

La toxine botulique est une neurotoxine responsable du botulisme, intoxication alimentaire, devenue rarissime en France depuis les progrès de la conservation. Elle agit au niveau de la jonction nerf-muscle en bloquant la transmission de l’influx nerveux. Il faut savoir que le Botox est l’application thérapeutique de la toxine botulique.

Ses premières utilisations étaient médicales car on l’utilisait pour des torticolis spasmodiques, des spasmes de paupières, des spasmes du visage,… Aujourd’hui encore, la toxine botulique est indispensable pour les neurologues, les ophtalmologues et les ORL puisqu’elle traite les contractions involontaires des paupières.

Mais son utilisation s’est encore développée car la toxine botulique est maintenant utilisée dans le domaine de la médecine esthétique sous la forme d’injections qui traitent les rides d’expression (rides du front, ride du lion, pattes d’oie).

La toxine botulique est très utilisée dans le cas de patients présentant des rides profondes et pour lesquelles ils ne souhaitent pas subir d’intervention. Elle va donc permettre d’immobiliser le muscle afin de lisser les traits.

La toxine botulique est aujourd’hui commercialisée en France sous le nom de  » Vistabel  » et  » Dysport  » et est commercialisée aux Etats-Unis sous alors le nom de  » Botox « .

La toxine botulique offre aujourd’hui de nouvelles possibilités et s’est adaptée aux nouvelles attentes des patients qui souhaitent un visage sans rides et sans subir les contraintes d’une intervention et d’une hospitalisation.

La chirurgie des rides avec le Bio-Alcamid
La chirurgie des rides avec les injections de Sculptra

Plan du site